La cuisine de Nano

Un peu d'histoire dans la cuisine…

Steaks de thon au persil et aux épices

Steaks de thon au persil et aux épices

Pour la petite histoire…

Ce plat contient de l’ail, je vais donc vous faire un petit historique de cette plante!

L’ail est une plante potagère vivace consommée depuis des millénaires, à l’odeur et au goût forts, et souvent employé comme condiment en cuisine. Une tête d’ail se compose de plusieurs gousses, qui sont généralement hachées et mélangées dans les diverses recettes.

Le terme «ail » vient du latin allium. Il pourrait dériver d’un mot grec signifiant « jaillir de », par allusion à la façon très rapide qu’a le bulbe de se diviser en plusieurs caïeux (ou gousses), qui semblent littéralement en jaillir. D’autres pensent qu’il vient du celte all, qui veut dire « piquant ».

Son origine fait encore débat : selon certains, il proviendrait des bords de la Méditerranée et aurait été cultivé en premier par les sumériens, il y a 5000 ans. Pour d’autres, il serait né dans les plaines kazakhes ou ouzbèques, se serait ensuite propagé en Chine puis dans les pays méditerranéens.

Dans l’Antiquité, l’ail servait de salaire aux esclaves qui bâtissaient les pyramides. Connaissant déjà ses propriétés fortifiantes, athlètes et soldats grecs et romains en consommaient avant les combats. Les grecs n’étaient pas particulièrement friands de cette plante au fort goût, contrairement aux romains.

Au Moyen Âge, il était utilisé pour combattre les maladies infectieuses, le venins ou les champignons et dans diverses croyances populaires : on lui attribuait certaines propriétés magiques. Il repoussait notamment le diable, les vampires, les mauvais esprits, les sorcières, les monstres marins ou encore le mauvais œil.

Aujourd’hui, l’ail a beaucoup de succès, notamment dans les plats méditerranéens.

Il a de multiples rôles sur notre corps et est bon pour la santé (qui sont augmentés lorsqu’il est mangé cru et en quantité adéquate) : il serait protecteur contre un bon nombre de cancers, préviendrait les risques de maladies cardiovasculaires, réduirait sensiblement l’hypertension artérielle, diminuerait légèrement le taux de cholestérol et traiterait certaines infections.

En cas de rhume, il est bon de consommer de l’ail afin de guérir plus vite.

Mais il peut également avoir des effets néfastes sur certaines personnes  (s’il y a consommation excessive) : il est déconseillé de manger de l’ail si on suit un traitement comprenant des médicaments anticoagulants, car l’ail augmente les risques de saignements. Aussi, il modifierait le goût du lait maternel, modifierait le glucose sanguin des personnes diabétiques et causerait des désordres intestinaux s’il est consommé l’estomac vide.

Placer de l’ail dans de l’huile au réfrigérateur semble être la meilleure option de conservation (environ une semaine).

Le seul inconvénient lorsque l’on consomme de l’ail est bien sûr… La mauvaise haleine ! Sachez qu’il est inutile de se brosser les dents afin d’en masquer l’odeur car elle vient des gazs libérés lors de la mastication, puis vont dans le tube digestif. Il faut environ 3 heures avant que l’odeur soit éliminée. Afin de réduire un peu la mauvaise haleine que l’ail peut provoquer, il est conseillé de mâcher de la menthe, des grains de café ou du persil.

Voici donc la recette de steaks de thon au persil et aux épices !

 

Temps de préparation: 15 minutes

Cuisson : 30 minutes

 

Ingrédients pour deux personnes :

  • 2 steaks de thon (frais ou congelés)
  • 2 tomates
  • 2 carottes
  • 2 pommes de terre
  • 2 gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe de persil
  • Une cuillère à soupe de paprika
  • Une cuillère à soupe de cumin
  • Le jus d’un demi citron
  • 3 cuillères d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

 

Hachez les gousses d’ail et placez-les dans un plat où vous installerez la marinade. Ajoutez à celles-ci le paprika, le cumin, l’huile d’olive, le persil et le jus de citron.

Salez et poivrez.

Coupez les deux tomates en dés et mettez-les à mijoter dans une casserole une dizaine de minutes avec une cuillère à soupe de marinade.

Épluchez les carottes et les pommes de terre puis faites-les bouillir une dizaine de minutes dans de l’eau bouillante salée.

Laissez-les ensuite refroidir puis coupez les carottes en bâtonnets et les pommes de terre en rondelles.

Préchauffez votre four à 200°C.

Dans un plat allant au four, placez  dans l’ordre : la sauce tomate, puis les bâtonnets de carottes, les steaks de thon, une cuillère de marinade, les rondelles de pommes de terre (sur les steaks de thon et autour).

Cuisez au four une vingtaine de minutes.

S’il vous reste de la sauce, réchauffez-la dans la casserole à feu doux et placez-la ensuite dans l’assiette avec le thon et la garniture.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *